Coline Jaget

©Olivia Blanquet

Pour écouter Coline Jaget, cliquer ici

Née à Nice en 1992, Coline Jaget a grandi avec le son de la harpe de sa mère, Helvia Briggen (harpiste solo de l’orchestre Philharmonique de Nice) : c'est avec elle qu'elle débute à l'âge de 5 ans. Sa passion pour cet instrument ne l’a jamais quittée depuis : elle entre ensuite au CNRR de Nice en 2003 à l’âge de 11 ans, dans la classe de Michèle Vuillaume et y obtient son Diplôme d’Etudes Musicales en Juin 2009, mention Très Bien à l’unanimité avec félicitations du jury. L’année d’après, elle obtient son baccalauréat littéraire mention Très Bien et réussit le concours d’entrée au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Elle y fait sa rentrée en Septembre 2010, dans la classe d’Isabelle Moretti, et y a obtenu son master 2 mention Très Bien à l’unanimité en juin 2015.
Coline a participé à de nombreux concours internationaux :  elle gagne en Novembre 2010 le 1er prix du concours international Martine Géliot, à Paris, ainsi que le prix spécial d’interprétation de l’œuvre de Tournier. L’année d’après, elle est récompensée par le prix d’interprétation de l’œuvre contemporaine imposée au Concours International de la Cité des Arts, à Paris. Elle est par la suite  1ère lauréate du Concours International Lily Laskine en Octobre 2014. Elle a également été récompensée du prix André Hoffman pour la meilleure interprétation de l’oeuvre d’Ivan Fedele aux Sommets Musicaux de Gstaad 2015. 

Elle est depuis 2018 lauréate de la prestigieuse Fondation Banque Populaire.

Ces réussites lui ont permis de donner de nombreux récitals, seule, en musique de chambre ou avec orchestre notamment au festival de Deauville aux côtés du quatuor Girard, avec Philippe Bernold dans le concerto pour flûte et harpe de Mozart avec l'orchestre de Douai, accompagnée par l'orchestre Philharmonique de Nice dans les concertino de Dohnanyi, concerto de Reinecke et doubles concertos de Parish-Alvars et Françaix. Elle s'est également produit lors d'une tournée en Chine dans les plus grandes salles internationales.

Coline fait également beaucoup d’orchestre, notamment avec l’Orchestre de l'Opéra de Paris , L'Orchestre de Paris, l'Orchestre Philharmonique de Nice, l’Orchestre des Siècles, l’Orchestre les Dissonances,  ou l’Orchestre Philharmonique de Monte Carlo. En Août 2015, elle part en tournée en Europe au sein du Gustav Malher Jugendorchester, sous la baguette d'Herbert Blomstedt. 

Coline est également très curieuse des autres arts comme la danse, le théâtre (qu’elle a pratiqué 3 ans avec Annette Barthélémy, ancienne assistante à la mise en scène à la Comédie Française) ou la photographie. Elle aimerait dynamiser l’image de la harpe et promouvoir son magnifique répertoire au coeur de spectacles vivants, mêlant ainsi tous ses centres d'intérêts à la musique, et s'ouvrir à d'autres publics et d'autres cultures.

4 octobre à 20h30