Pierre Fouchenneret




PIERRE FOUCHENNERET est un violoniste qui trace sa voie avec authenticité et conviction, dans un esprit altruiste et fraternel.
Une reconnaissance rapide le conforte dans le chemin qu’il emprunte: Lauréat Natexis du groupe Banque Populaire, lauréat du Concours International de musique de chambre de Bordeaux,1er prix mention très bien à l’unanimité et avec félicitations de violon et de musique de chambre au cnsm de Paris, lauréat de la bourse Jeune Talents de la fondation musique et vin du Clos Vougeot, Pierre Fouchenneret est aussi artiste associé de la Fondation Singer Polignac.
Ses enregistrements, notamment des trios et quatuors avec piano de Mendelssohn ou du nonette de Onslow sont salués par la critique. L’album «Bohème» est à paraitre chez Arties records avec le duo de Kodaly, la chaconne de Bach et la 2ème sonate de Bartok pour violon et piano.
Assoiffé d’expériences et de rencontres, il collabore avec les musiciens les plus doués de sa génération et s’investit avec plusieurs formations de musique de chambre.
Il est membre depuis 2012 du trio à cordes «Opus 71» avec Eric Picard et Nicolas Bône. Ensemble, ils se produisent sur les plus grandes scènes nationales françaises, ainsi qu’en Italie et en Chine où ces trois musiciens sont les partenaires privilégiés du pianiste et chef d’orchestre chinois Zongh Xu.
En 2013, il fonde avec François Salque, Sarah Nemtanu, et Lise Berthaud, le quatuor Strada. Animé par sa passion dévorante pour Beethoven, il enregistre dans cette formation, un disque consacré aux deux derniers quatuors, pour le label B Record’s. Puis, poursuit l’immersion Beethoven, en gravant «en live» avec son complice de toujours, Romain Descharmes, l’intégrale des sonates pour violon et piano pour le label «Aparté» . Sa perpétuelle recherche d’une esthétique pure et sans affect, son respect scrupuleux du texte alliés à ses qualités exceptionnelles de violoniste, font de ces deux projets, un reflet parfait de son travail.
Chambriste émérite, sa virtuosité et sa fougue sont aussi reconnues par de grands orchestre français et européens tels que ceux de Bordeaux Aquitaine, de Dijon, de Brno, du Baltic de Saint Petersbourg, de l’orchestre philharmonique de Nice… Il s’attaque alors aux plus beaux concertos du répertoire.
Très marqué par les enseignements d’exception qu’il a reçu dès son plus jeune âge, il devient professeur intervenant au Pôle supérieur de Bordeaux. C’est dans un esprit de transmission de la sagesse de grandes figures tutélaires qu’il s’attèle à cette nouvelle passion.
Son humour et son air désinvolte font de lui un partenaire très demandé mais c’est grâce à son intransigeance et sa rigueur janséniste qu’il s’attache les plus grands interprètes actuels. 

                                           6 octobre à 20h30